Château de Rouvres

Rafaël Angulo, marquis de Caviédès, fait édifier le château actuel. Les terres de la ferme de Rouvres (115 ha) sont loties en 1921 et les bâtiments détruits en 1926-1927. Le château et son terrain de 7 ha 50 sont acquis par l'Oeuvre de la maison de retraite du cinéma fondée en février 1923. 35 lits sont installés dans le château et ses dépendances. En 1967 un nouvel établissement de 80 lits est construit dans l'ancien potager de la propriété. En 1987 une parcelle de 2 ha, grand rectangle de 200 m sur 100, est vendue à la ville pour permettre la réalisation d'un lotissement de 71 pavillons ("Domaine de Rouvres").

Aujourd'hui le Parc et son château sont menacés par un promoteur immobilier, les riverains et les habitants de Vigneux défendent le site et ils portent des recours devant le Tribunal de Versailles.

Nota : La commune aurait pu échanger ce terrain pour préserver le site, à savoir : http://www.senat.fr/questions/base/2003/qSEQ030306564.html


Inventaire général du patrimoine culturel  - lien :
Château de Rouvres et Parc du château





Ferme de Rouvres
1921
115 hectares
Château de Rouvres et son parc
1923
7,5 hectares
Château de Rouvres et son parc
1987
4,6 hectares
Domaine de Rouvres (lotissement)
1987
2 hectares vendus pour pavillons
Château de Rouvres et son parc
2013
2 hectares vendus pour promoteur
Reste du Parc de Rouvres
2015
2,6 hectares de clairière

En 2013/2015, le Parc de Rouvres fait l'objet d'un permis de construire
sur les parcelles AM515 et AM516 pour la construction d'un ensemble immobilier
qui ne respecte pas l'environnement du parc et du quartier.



Inventaire général du patrimoine culturel - liens :
Résidence Retraite du Cinéma et du Spectacle


Photographie au 7 septembre 2015, Clôture de chantier de l'extension sur l'EBC (Espace boisé classé)
Photographie au 30 mai 2015, Château de Rouvres façade nord

Photographie au 30 mai 2015, la clairière de l'espace boisé classé du Parc de Rouvres face au château
Photographie au 30 mai 2015, la stèle en l'honneur de Léon Brézillon, fondateur de la Mutuelle du cinéma en 1921
Photographie au 30 mai 2015, la parc de Rouvres coté maison de retraite

Photographie au 30 mai 2015, au cœur du parc boisé de Rouvres parcelle AM515 - AM516
Photographie au 30 mai 2015, la petite chapelle du parc de Rouvres sur la parcelle AM515
******
PROJET MAISON DE RETRAITE DU CINÉMA ET DU SPECTACLE VIGNEUX
Source agence architecture DK architectes
Maîtrise d’ouvrage : Résidence Retraite du Cinéma et du Spectacle (EHPAD de 130 lits)
Programme : Création d’un bâtiment neuf de 42 chambres et réhabilitation partielle de 50 chambres dans les bâtiments existants.
Surface : Partie construction neuve 2850 m² - Partie réhabilitée 3870 m²
Calendrier : DCE juin 2012, démarrage Chantier 2ème trimestre 2015
Montant des travaux : 11 136 350 € H.T.
(Partie construction neuve 6,0 M € H.T.- Partie réhabilitée 5,1 M € H.T.)
*******
PROJET 178 LOGEMENTS COLLECTIFS PARC DES ARTISTES
Maîtrise d’ouvrage : France Pierre 2
Programme : Création de 5 bâtiments dans un parc boisé collectifs 178 logements
Surface : construction neuve 9 987,98 m²
Calendrier : Inconnu / Défrichement du parc boisé juillet 2015
Montant des travaux : Inconnu (estimation 16 M € H.T.)
Terrains AM515 et AM516 : 4 M € achat net vendeur.
 *******
Articles de presse : 
Vigneux : les 178 logements prévus dans un parc sèment la zizanie  LAURENT DEGRADI | 24 Janv. 2014 
UN PROJET IMMOBILIER TUMULTUEUX  LE RÉPUBLICAIN DE L'ESSONNE | 25 Sept. 2014

******* 

Mutuelle du cinéma fut fondée en 1921 par Léon Brézillon

"La Résidence retraite du cinéma et du spectacle à Vigneux-sur-Seine (Essonne) fut créée dans les années 1920 sous le nom d’« œuvre de la maison de retraite de la Mutuelle du cinéma », par la Mutuelle du cinéma, ou Société de secours mutuels de l’industrie cinématographique, elle-même créée en 1921 par Léon Brézillon. Installée dans le château de la ville d’Orly, elle fut reconnue d’utilité publique en 1930. En 1940, à l’arrivée des Allemands, le château d’Orly fut abandonné par la Mutuelle du cinéma, avant d’être racheté en 1946 par la municipalité d’Orly qui y installa des services municipaux. En 1947, la maison de retraite du Cinéma trouva une nouvelle propriété à Vigneux-sur-Seine, dans le domaine de Rouvre. En 1973, elle changea de nom et devint Résidence retraite du cinéma et du spectacle (RRCS).
Dans le cadre de notre étude, et en dépit de demandes renouvelées, nous n’avons pu avoir accès aux archives de la maison de retraite. Il semble toutefois que ces archives soient peu nombreuses."
Source Audiens

Plaque dans le hall du château de Rouvres




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Campement d’habitats précaires dit du Lac, de la fosse Montalbot.

La municipalité dit ne pas connaitre les projets sur sa commune, Oh mensonge dixit la population

Important - Comment refuser le compteur "Linky"