La municipalité dit ne pas connaitre les projets sur sa commune, Oh mensonge dixit la population


Le 06 décembre 2017 eut lieu la réunion du quartier des Fleurs où se situe le Parc de Rouvres.
Les citoyens doivent réagir aux actes et aux propos de Mme N. Poinsot qui était accompagnée de Mr D. Villatte. [suivre les liens]

Un agent aux fonctions connues de chauffeur de Mme Poinsot filtrait le public à l'entrée et décidait qui pouvait ou non rentrer. G. Morin élue et conseillère municipale de la minorité s'occupant à l'instar de N. Poinsot du Quartier des Fleurs n'a pas pu rentrer pour une raison évoquée par cette 11e adjoint au Maire et femme du maire : "c'est politique". Les élus de la minorité élus par les administrés ne peuvent donc accéder aux réunions publiques. Le cas s'est présenté différemment lors d'une concertation sur le quartier des Briques Rouges où une autre élue D. Passarrieu fut malmenée par la fille de Mr Dubois devenue Directrice du renouvellement urbain par surclassement.

Seulement une quinzaine de personnes selon les riverains ont pu assister à cette réunion où fut évoquée le Parc de Rouvres. 

Les faits :

Les riverains ont constaté un affichage sur le panneau de la mairie annexe d'un dépôt de dossier pour une déclaration préalable concernant une clôture le lundi 20 novembre 2017 vers 15h00 (jour de l'inauguration de la nouvelle entrée de la base de loisirs qui a été annulée). Cette déclaration préalable est déposée le 26 octobre 2017 sous la référence DP 91 657 17 101 31 à Monsieur Pascal De Sousa SAS France Pierre 2.

Une déclaration préalable qui doit être accordée 1 mois après, donc celle-ci devra être signée autour du 26 novembre 2017. Par mail depuis le 6 décembre 2017, les riverains demandent le dossier complet de cette déclaration préalable de travaux.

Par ailleurs, une demande de défrichement a été vue sur le site de la DRIEE en date du 3 novembre 2017 : http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/f01117p0245.pdf

Pour mémoire le défrichement s'est fait en juillet 2015. Cette demande est donc mensongère.
Cf/ les articles du blog des habitants sur Actualités Citoyennes Vigneux et les demandes de référé suspension. 

Or Mme N. Poinsot a affirmé aux riverains qui ont pu assister à la réunion de quartier que rien ne se passerait sur le parc, qu'aucun projet n'était prévu. 

Le lendemain, les riverains rencontrent devant le portail un commercial de France Pierre 2, un vendeur et des ouvriers. Ils posent sur le mur le panneau de déclaration préalable accordé tacitement, cela signifie que la mairie ne s'est pas opposée à cette autorisation.

Un panneau avec un autocollant "constaté par Huissier de Justice - Almouzni & lemaire - huissier de justice Associés - 06 84 00 77 77 - contact@brie-huissier-77.fr - www.brie-huissier-77.fr" Les riverains n'ont pas vu d'huissier sur place.

Cette déclaration concerne la création des 4 percements dans la clôture protégée au titre de la loi paysage du permis de construire qui fut annulé en juin 2017 et pour lequel France Pierre 2 s'est pourvu en cassation à la fin de l'été 2017. 

L'entreprise présente sur le site est DC Batiment du 77.
Sur le coup, consternés, les riverains envoient un SMS à Mme Poinsot pour dire leur mécontentement et le fait qu'ils se sont fait abuser par cette élue de la majorité et conseillère départementale présidente déléguée à la vie associative en Essonne. N. Poinsot leur répond qu'ils n'ont pas été élus et qu'ils doivent signer leur SMS de leur nom propre et non aux noms des riverains. "Les rapports entre eux ne sont plus à la bise habituelle...pourtant ils s’échangent depuis longtemps des SMS."
Nous allons déposer une pétition pour informer le public.
Nous allons dénoncer la désinformation des deux élus de la majorité qui tentent de faire croire qu'ils ne sont pas au courant des projets de France Pierre 2 sur leur commune alors que les habitants sont au courant des projets. 
"Comment se fait-il que les élus ne soient pas au courant alors que les dossiers sont déposés dans leurs propres services ?!
Nous allons dénoncer au public leur intention de mentir à la population, sachant que des instructions sont en cours dans le cadre des affaires pour corruption de Via Tp et de France Pierre 2. 
"Ils cherchent sans doute à se dédouaner auprès du public pour nous faire croire qu'il n'ont rien à voir avec France Pierre 2. Nous avions déjà vu le cas avec un tract du 13 février 2014 du maire S. Poinsot qui évoquait déjà l'argument de l'opposition politique et de la désinformation. Ils continuent sur leur lancée et ne veulent pas assumer leur responsabilité. Le permis était bien irrégulier, les habitants du Parc de Rouvres avaient raison et ils ont bien tenus, merci à eux pour leur courage.
Par ailleurs lors d'une réunion de concertation sur le quartier des Briques Rouges, ils ont entrepris la même stratégie concernant la CPAM en disant qu'ils ne savaient pas à qui serait vendue la CPAM et que France Pierre 2 qui vend toujours son programme prend des risques, puisque selon eux, ils ne seraient pas certains de construire cet immeuble" dit un habitant du quartier des Briques Rouges.
Nous irons au tribunal pour faire annuler la déclaration et dénoncer les faits. 

En cours :

  • Parc de Rouvres et le nouveau projet de France Pierre 2
  • Le lieu dit de la Pierre à Mousseau avec Port Premier et le nouveau projet de France Pierre 2
  • CPAM dans le quartier labellisé Patrimoine du XXème le projet de France Pierre 2 
  • La Magnanerie et le nouveau projet de France Pierre 2
  • Le Quartier des Briques Rouges avec un projet de ZAC
  • Projet de Altarea Cogedim en bordure de darse sur un site trés pollué en zone inondable.
  • La pollution sur le site des gens du voyage.
  • La zone de déchet sur la ferme de Noisy.
  • Les pistes cyclables absentes.

Mais on a aussi des projets, pleins de projets en tête !

Les projets pour créer avec la population des espaces de vie...

////////////////// Les acteurs cités : élus et élues par les administrés,
copier-coller depuis la page du site de Vigneux sur Seine :

M. Daniel VILLATTE - 1er adjoint au Maire
Culture et Création artistique
Conseiller communautaires de la Communauté d’Agglomération Val d’Yerres Val de Seine

Mme Nicole POINSOT - 11e adjoint au Maire
Quartiers des Fleurs / Lac / Port Premier / Clos de la Régale
Événements festifs
Conseillère communautaires de la Communauté d’Agglomération Val d’Yerres Val de Seine

Conseillers municipaux de la majorité


M. Patrick DUBOIS - délégué à la Rénovation Urbaine
13e Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Val d’Yerres Val de Seine
en charge de l’Administration Générale

Conseillers municipaux de la minorité
Geneviève MORIN

Danielle PASSARRIEU








Posts les plus consultés de ce blog

Campement d’habitats précaires dit du Lac, de la fosse Montalbot.

Important - Comment refuser le compteur "Linky"