Articles

Affichage des articles du mars, 2016

Tribunal d'Evry, une conclusion erronée #Correctionnel #Poinsot

Image
Les citoyens doivent-il subir le manque de moyens relaté par les médias et les tribunaux ? La conclusion du président est-elle liée à cela - puisqu’à priori -  il n'aurait pas lu le dossier en amont ?
Dans l'affaire en correctionnel qui oppose, en victime le maire de Vigneux sur Seine contre les dits délinquants le journal Le Parisien et les habitants de Vigneux sur Seine, témoins d'un détournement de correspondances, la conclusion fut ambiguë. Pour mémoire, il s'agit de courriers déposés en mairie informant les élus de la commune que le maire s'adonnait à des pratiques qui ne respectent pas le droit : faux en écriture publique et obstructions volontaires à la loi.
Fut demandé la nullité pour imprécision dans la plainte en diffamation publique de Monsieur Poinsot.

A cela, l'avocat de monsieur Poinsot plaide la mauvaise fois du Parisien et des habitants qui selon lui sont des menteurs et des hommes en colère... usant d'une vieille techniquequi consiste à ess…

Parc de rouvres, le délicat imbroglio

Image
Le 10 mars 2016, une équipe de 6 personnes et Mr De Sousa (France Pierre 2, bénéficiaire du permis de construire irrégulier) ouvraient le portail installé sur la rue de la Source vers 7h30 du matin pour effectuer des investigations sur la composition du sol. 
Un technicien aurait affirmé que les travaux commenceraient.
La pelleteuse révèle un sol sablonneux et argileux, des sondages avaient été effectués vers le 22 janvier 2016 par la société Sol Conseil.
Les recours au tribunal administratif de Versailles sont toujours en cours, la mairie ne semble pas vouloir répondre. Les riverains sont dans l'attente d'une date du jugement.
Lors de la réunion du Quartier des Fleurs du 10 février 2016, Mme Poinsot aurait dit aux riverains présents que Mr De Sousa voulait changer de projet, pour y faire une résidence pour personnes âgées.
"Hier au soir, nous nous sommes rendus à la réunion du quartier des fleurs, tenue par Madame Poinsot, qui nous a annoncé comme étant une très bonne no…

Mr Le Maire revendique une "atteinte à son honneur" et porte plainte pour diffamation contre les habitants

Suite à la parution d'un article dans Le Parisien, le maire de la commune de Vigneux sur Seine porte plainte pour atteinte à son honneur dixit lui même de "voleur de correspondances". Les habitants demandent une ouverture d'enquête sur le détournement de correspondances dont ils ont fait l'objet : les élus n'ayant pas reçu les correspondances déposés en mairie. Les enjeux :
Le maire d'une commune a t il le droit d'ouvrir et de ne pas transmettre des correspondances qui ne lui appartiennent pas ?
Mardi 29 mars au Tribunal d'Evry nous assisterons :
Au procès de Monsieur Serge Poinsot, maire de Vigneux-sur-Seine
Qui a porté plainte pour diffamation suite à la parution de l'article "La copropriété flottante prend l'eau
Objet : Le maire aurait vu dans les phrases de l'article du Parisien "Voleur de correspondances" d'où la plainte de Mr Poinsot pour atteinte à sa réputation, son honneur, sa considération. Un aveu ?


E…

A la Mémoire des Mal-logés : le Quartier de la patte d'Oie dit "Briques Rouges" 1962

Image
Ce quartier doit être préservé pour de nombreuses raisons, Patrimoine architectural labellisé du XXème en mémoire aux mal-logés des années 60/70 et pour respecter les habitants qui y vivent, le Monument en l'honneur de la Résistance, le foyer des vieux, le centre commercial etc… Une réhabilitation fine afin d’y inviter de nouveaux habitants à y vivre, à y habiter, un renouveau sans détruire la mémoire de ce lieu de vie.
L’histoire… En 1960 la municipalité de Vigneux confie à Paul Chemetov la réalisation d’un ensemble de 213 logements au lieu-dit la Patte d’Oie, sur un terrain de 26 970 m2 situé dans l’angle formé par l’avenue Barbusse et la rue Charon, site prévu pour le nouveau centre administratif communal. L’opération fait suite aux nombreuses demandes de logement exprimées en mairie par les mal-logés de Vigneux (256 ménages en septembre 1960).La municipalité se voyant refuser l’autorisation de créer un office municipal d’HLM, qui lui aurait donné les moyens nécessaires à l’ach…

Ouvert à tous, le premier conseil communautaire de la fusion : Val d’Yerres Val de Seine

Image
Ouvert à tous, tous citoyens : 
Le 1er conseil communautaire aura lieu le mercredi 9 mars à 20h à la salle de l’Astral de Montgeron.
Située au 121, avenue de la République, L'Astral est situé à 5mn de la gare Montgeron-Crosne (RER D) à 500 mètres de la Mairie et à deux pas de la Maison de l'Amitié.Plusieurs lignes de bus desservent la salle de spectacle (arrêts Pavillon Flore ou Saint-Joseph) : lignes A, E2, P et Q et 501, l'Express 91.09 et 191.100.

Les deux communautés d'agglomération "Sénart Val de Seine" et "Val d'Yerres" ont fusionné suivant l'arrêté préfectoral N°2015-PREF.DRCL / n°251 du 14 décembre 2015 portant création sur l'EPCI à fiscalité propre Val d’Yerres Val de Seine :
Draveil : Révision du PLU lancée par délibération du 24 novembre 2015 - en cours. IIIVigneux : PLU modifié (01) approuvé le 14 décembre 2015 sur les zones UD.Montgeron : Révision du PLU en cours (phase PPA) Enquête Publique début été 2016. IIIIhttp://www.casv…